Blondie'Z Attitude

Entrez dans le vis le plus folle que vous n'avez jamais vu !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 • L'histoire qui n'en finit pas •

Aller en bas 
AuteurMessage
Matt Gre
Invité



MessageSujet: • L'histoire qui n'en finit pas •   Lun 8 Oct - 18:27

Et voilà un tout new jeu !

Le principe est simple, je commence un début d'histoire que j'invente totalement, ensuite, le prochain posteur reprend ma ou mes phrase(s) et ajouta lui aussi sa petite touche personnelle au futur roman..Enfin bref, c'est très simple !

C'était un beau jour d'été comme tout le monde les amait. Malheureusement, je ne pouvait sortir, étant donné que j'étais un vampire, ma peau risquerait de beaucoup trop luire...Je restai donc confiné dans mon manoir, regardant au dehors les passants...

[hj : ma tite Lola, super début de fanfic nan ? xD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • L'histoire qui n'en finit pas •   Lun 8 Oct - 20:17

[Génial !!]

C'était un beau jour d'été comme tout le monde les amait. Malheureusement, je ne pouvait sortir, étant donné que j'étais un vampire, ma peau risquerait de beaucoup trop luire...Je restai donc confiné dans mon manoir, regardant au dehors les passants... Dieu sait combien j'avais supplié mon Edward de m'offrir cette immortalité, mais il savait aussi combien je regrettais amèrement aujourd'hui mais chuut ! Si Edward l'apprennait...
Revenir en haut Aller en bas
Matt Gre
Invité



MessageSujet: Re: • L'histoire qui n'en finit pas •   Lun 8 Oct - 21:45

[Yeah, cool le sujet hein ma Lola chériiie ? xD]

C'était un beau jour d'été comme tout le monde les amait. Malheureusement, je ne pouvait sortir, étant donné que j'étais un vampire, ma peau risquerait de beaucoup trop luire...Je restai donc confiné dans mon manoir, regardant au dehors les passants... Dieu sait combien j'avais supplié mon Edward de m'offrir cette immortalité, mais il savait aussi combien je regrettais amèrement aujourd'hui mais chuut ! Si Edward l'apprennait...Oui, oui, j'étais devenue une vampire après maintes demandes..Mais ma vie d'avant me manquait terriblement, cette peau blanche me hantait, j'en avait pire qu'assez d'être d'une beauté artificielle...Mais j'avais aussi changé de nom, j'étais devenue Isabella Cullen, quel magnifique nom...Mais entre nous, je préfère de loin Bella...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • L'histoire qui n'en finit pas •   Mer 5 Déc - 17:29

C'était un beau jour d'été comme tout le monde les amait. Malheureusement, je ne pouvait sortir, étant donné que j'étais un vampire, ma peau risquerait de beaucoup trop luire...Je restai donc confiné dans mon manoir, regardant au dehors les passants... Dieu sait combien j'avais supplié mon Edward de m'offrir cette immortalité, mais il savait aussi combien je regrettais amèrement aujourd'hui mais chuut ! Si Edward l'apprennait...Oui, oui, j'étais devenue une vampire après maintes demandes..Mais ma vie d'avant me manquait terriblement, cette peau blanche me hantait, j'en avait pire qu'assez d'être d'une beauté artificielle...Mais j'avais aussi changé de nom, j'étais devenue Isabella Cullen, quel magnifique nom...Mais entre nous, je préfère de loin Bella...
J'avais en fait oublié mon ancien nom, comme tout ceux que j'aimais... Etrange sensation que de se dire que l'on a aimé un jour des gens dont on ne sait mème plus le nom. Mais je ne suis pas devenu Vampire pour rin. C'est a cause de "l'acciden" ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • L'histoire qui n'en finit pas •   Mer 5 Déc - 17:38

C'était un beau jour d'été comme tout le monde les amait. Malheureusement, je ne pouvait sortir, étant donné que j'étais un vampire, ma peau risquerait de beaucoup trop luire...Je restai donc confiné dans mon manoir, regardant au dehors les passants... Dieu sait combien j'avais supplié mon Edward de m'offrir cette immortalité, mais il savait aussi combien je regrettais amèrement aujourd'hui mais chuut ! Si Edward l'apprennait...Oui, oui, j'étais devenue une vampire après maintes demandes..Mais ma vie d'avant me manquait terriblement, cette peau blanche me hantait, j'en avait pire qu'assez d'être d'une beauté artificielle...Mais j'avais aussi changé de nom, j'étais devenue Isabella Cullen, quel magnifique nom...Mais entre nous, je préfère de loin Bella...
J'avais en fait oublié mon ancien nom, comme tout ceux que j'aimais... Etrange sensation que de se dire que l'on a aimé un jour des gens dont on ne sait mème plus le nom. Mais je ne suis pas devenu Vampire pour rin. C'est a cause de "l'acciden" .... Cependant je gardait de vagues souvenir de mon cher Jacob, mais je ne pouvait me résoudre à aller un jour le voir, il apprendrait mon état il se mettrait dans une colère noire..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • L'histoire qui n'en finit pas •   Mer 5 Déc - 17:45

C'était un beau jour d'été comme tout le monde les amait. Malheureusement, je ne pouvait sortir, étant donné que j'étais un vampire, ma peau risquerait de beaucoup trop luire...Je restai donc confiné dans mon manoir, regardant au dehors les passants... Dieu sait combien j'avais supplié mon Edward de m'offrir cette immortalité, mais il savait aussi combien je regrettais amèrement aujourd'hui mais chuut ! Si Edward l'apprennait...Oui, oui, j'étais devenue une vampire après maintes demandes..Mais ma vie d'avant me manquait terriblement, cette peau blanche me hantait, j'en avait pire qu'assez d'être d'une beauté artificielle...Mais j'avais aussi changé de nom, j'étais devenue Isabella Cullen, quel magnifique nom...Mais entre nous, je préfère de loin Bella...
J'avais en fait oublié mon ancien nom, comme tout ceux que j'aimais... Etrange sensation que de se dire que l'on a aimé un jour des gens dont on ne sait mème plus le nom. Mais je ne suis pas devenu Vampire pour rien. C'est a cause de "l'acciden" .... Cependant je gardait de vagues souvenir de mon cher Jacob, mais je ne pouvait me résoudre à aller un jour le voir, il apprendrait mon état il se mettrait dans une colère noire..
Oui, car Jacob, j'en avait le souvenir, détéstait les vampires. Il les tuait... Horrible homme que j'ai aimé. Mais le voila la problème, je l'ai aimé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • L'histoire qui n'en finit pas •   Mer 5 Déc - 17:49

C'était un beau jour d'été comme tout le monde les amait. Malheureusement, je ne pouvait sortir, étant donné que j'étais un vampire, ma peau risquerait de beaucoup trop luire...Je restai donc confiné dans mon manoir, regardant au dehors les passants... Dieu sait combien j'avais supplié mon Edward de m'offrir cette immortalité, mais il savait aussi combien je regrettais amèrement aujourd'hui mais chuut ! Si Edward l'apprennait...Oui, oui, j'étais devenue une vampire après maintes demandes..Mais ma vie d'avant me manquait terriblement, cette peau blanche me hantait, j'en avait pire qu'assez d'être d'une beauté artificielle...Mais j'avais aussi changé de nom, j'étais devenue Isabella Cullen, quel magnifique nom...Mais entre nous, je préfère de loin Bella...
J'avais en fait oublié mon ancien nom, comme tout ceux que j'aimais... Etrange sensation que de se dire que l'on a aimé un jour des gens dont on ne sait mème plus le nom. Mais je ne suis pas devenu Vampire pour rien. C'est a cause de "l'acciden" .... Cependant je gardait de vagues souvenir de mon cher Jacob, mais je ne pouvait me résoudre à aller un jour le voir, il apprendrait mon état il se mettrait dans une colère noire..
Oui, car Jacob, j'en avait le souvenir, détéstait les vampires. Il les tuait... Horrible homme que j'ai aimé. Mais le voila la problème, je l'ai aimé... Oui, c'était ça la tache des loups-garou, débarrassé ce monde de tout les vampires.. Jacob oui je l'avais aimé, mais Edward plus que lui, et Edward.. c'était un vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • L'histoire qui n'en finit pas •   Mer 5 Déc - 19:53

Sujet: Re: • L'histoire qui n'en finit pas • Aujourd’hui à 15:49

--------------------------------------------------------------------------------

C'était un beau jour d'été comme tout le monde les amait. Malheureusement, je ne pouvait sortir, étant donné que j'étais un vampire, ma peau risquerait de beaucoup trop luire...Je restai donc confiné dans mon manoir, regardant au dehors les passants... Dieu sait combien j'avais supplié mon Edward de m'offrir cette immortalité, mais il savait aussi combien je regrettais amèrement aujourd'hui mais chuut ! Si Edward l'apprennait...Oui, oui, j'étais devenue une vampire après maintes demandes..Mais ma vie d'avant me manquait terriblement, cette peau blanche me hantait, j'en avait pire qu'assez d'être d'une beauté artificielle...Mais j'avais aussi changé de nom, j'étais devenue Isabella Cullen, quel magnifique nom...Mais entre nous, je préfère de loin Bella...
J'avais en fait oublié mon ancien nom, comme tout ceux que j'aimais... Etrange sensation que de se dire que l'on a aimé un jour des gens dont on ne sait mème plus le nom. Mais je ne suis pas devenu Vampire pour rien. C'est a cause de "l'acciden" .... Cependant je gardait de vagues souvenir de mon cher Jacob, mais je ne pouvait me résoudre à aller un jour le voir, il apprendrait mon état il se mettrait dans une colère noire..
Oui, car Jacob, j'en avait le souvenir, détéstait les vampires. Il les tuait... Horrible homme que j'ai aimé. Mais le voila la problème, je l'ai aimé... Oui, c'était ça la tache des loups-garou, débarrassé ce monde de tout les vampires.. Jacob oui je l'avais aimé, mais Edward plus que lui, et Edward.. c'était un vampire. Un vampire qui m'avait promis tant et m'avait donné si peu. Ah l'amour. Chose horrible et malheuresement universelle!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • L'histoire qui n'en finit pas •   Mer 5 Déc - 20:41

C'était un beau jour d'été comme tout le monde les amait. Malheureusement, je ne pouvait sortir, étant donné que j'étais un vampire, ma peau risquerait de beaucoup trop luire...Je restai donc confiné dans mon manoir, regardant au dehors les passants... Dieu sait combien j'avais supplié mon Edward de m'offrir cette immortalité, mais il savait aussi combien je regrettais amèrement aujourd'hui mais chuut ! Si Edward l'apprennait...Oui, oui, j'étais devenue une vampire après maintes demandes..Mais ma vie d'avant me manquait terriblement, cette peau blanche me hantait, j'en avait pire qu'assez d'être d'une beauté artificielle...Mais j'avais aussi changé de nom, j'étais devenue Isabella Cullen, quel magnifique nom...Mais entre nous, je préfère de loin Bella...
J'avais en fait oublié mon ancien nom, comme tout ceux que j'aimais... Etrange sensation que de se dire que l'on a aimé un jour des gens dont on ne sait mème plus le nom. Mais je ne suis pas devenu Vampire pour rien. C'est a cause de "l'acciden" .... Cependant je gardait de vagues souvenir de mon cher Jacob, mais je ne pouvait me résoudre à aller un jour le voir, il apprendrait mon état il se mettrait dans une colère noire..
Oui, car Jacob, j'en avait le souvenir, détéstait les vampires. Il les tuait... Horrible homme que j'ai aimé. Mais le voila la problème, je l'ai aimé... Oui, c'était ça la tache des loups-garou, débarrassé ce monde de tout les vampires.. Jacob oui je l'avais aimé, mais Edward plus que lui, et Edward.. c'était un vampire. Un vampire qui m'avait promis tant et m'avait donné si peu. Ah l'amour. Chose horrible et malheuresement universelle! Je n'y croyais pas, j'avais en apparence dix-huit ans, en réalité dix-neuf et j'étais déjà marié et immortel. Edward ? Ooh que oui je l'aimais, à la folie même, mais lui semblait ne plus me regarder pareil depuis que je m'étais transphomer, et puis Jacob, MON Jacob.. Il me manquait tant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • L'histoire qui n'en finit pas •   Dim 23 Déc - 16:57

C'était un beau jour d'été comme tout le monde les amait. Malheureusement, je ne pouvait sortir, étant donné que j'étais un vampire, ma peau risquerait de beaucoup trop luire...Je restai donc confiné dans mon manoir, regardant au dehors les passants... Dieu sait combien j'avais supplié mon Edward de m'offrir cette immortalité, mais il savait aussi combien je regrettais amèrement aujourd'hui mais chuut ! Si Edward l'apprennait...Oui, oui, j'étais devenue une vampire après maintes demandes..Mais ma vie d'avant me manquait terriblement, cette peau blanche me hantait, j'en avait pire qu'assez d'être d'une beauté artificielle...Mais j'avais aussi changé de nom, j'étais devenue Isabella Cullen, quel magnifique nom...Mais entre nous, je préfère de loin Bella...
J'avais en fait oublié mon ancien nom, comme tout ceux que j'aimais... Etrange sensation que de se dire que l'on a aimé un jour des gens dont on ne sait mème plus le nom. Mais je ne suis pas devenu Vampire pour rien. C'est a cause de "l'acciden" .... Cependant je gardait de vagues souvenir de mon cher Jacob, mais je ne pouvait me résoudre à aller un jour le voir, il apprendrait mon état il se mettrait dans une colère noire..
Oui, car Jacob, j'en avait le souvenir, détéstait les vampires. Il les tuait... Horrible homme que j'ai aimé. Mais le voila la problème, je l'ai aimé... Oui, c'était ça la tache des loups-garou, débarrassé ce monde de tout les vampires.. Jacob oui je l'avais aimé, mais Edward plus que lui, et Edward.. c'était un vampire. Un vampire qui m'avait promis tant et m'avait donné si peu. Ah l'amour. Chose horrible et malheuresement universelle! Je n'y croyais pas, j'avais en apparence dix-huit ans, en réalité dix-neuf et j'étais déjà marié et immortel. Edward ? Ooh que oui je l'aimais, à la folie même, mais lui semblait ne plus me regarder pareil depuis que je m'étais transphomer, et puis Jacob, MON Jacob.. Il me manquait tant ! Je n'avais plus même le droit de l'apercevoir, mon état mental ainsi que physique me l'empêchant. J'étais devenue une de ses sangsues comme MON Jacob se plaisait tant à le dire...Ses cheveux qu'il avait laissé pousser pour moi, parce que je les appréciait tant sous cette forme...Son odeur pourtant non enivrante, qui répugnait mon cher Edward..brûlait à présent ma mémoire, je n'en pouvais plus de supporter ce vide béant qui me talonnait sans que je puisse m'arrêter pour reprendre mon souffle. Je n'irai pas jusqu'à dire que la cicatrice de maintenant et la cicatrice qui m'avait été terreur lorsque Edward m'avait quitté étaient même..mais elles se ressemblaient dangereusement. A ce que je m'en veux d'être devenue une buveuse de sang qui ne peut se retenir devant un innocent...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • L'histoire qui n'en finit pas •   Dim 23 Déc - 22:59

C'était un beau jour d'été comme tout le monde les amait. Malheureusement, je ne pouvait sortir, étant donné que j'étais un vampire, ma peau risquerait de beaucoup trop luire...Je restai donc confiné dans mon manoir, regardant au dehors les passants... Dieu sait combien j'avais supplié mon Edward de m'offrir cette immortalité, mais il savait aussi combien je regrettais amèrement aujourd'hui mais chuut ! Si Edward l'apprennait...Oui, oui, j'étais devenue une vampire après maintes demandes..Mais ma vie d'avant me manquait terriblement, cette peau blanche me hantait, j'en avait pire qu'assez d'être d'une beauté artificielle...Mais j'avais aussi changé de nom, j'étais devenue Isabella Cullen, quel magnifique nom...Mais entre nous, je préfère de loin Bella...
J'avais en fait oublié mon ancien nom, comme tout ceux que j'aimais... Etrange sensation que de se dire que l'on a aimé un jour des gens dont on ne sait mème plus le nom. Mais je ne suis pas devenu Vampire pour rien. C'est a cause de "l'acciden" .... Cependant je gardait de vagues souvenir de mon cher Jacob, mais je ne pouvait me résoudre à aller un jour le voir, il apprendrait mon état il se mettrait dans une colère noire..
Oui, car Jacob, j'en avait le souvenir, détéstait les vampires. Il les tuait... Horrible homme que j'ai aimé. Mais le voila la problème, je l'ai aimé... Oui, c'était ça la tache des loups-garou, débarrassé ce monde de tout les vampires.. Jacob oui je l'avais aimé, mais Edward plus que lui, et Edward.. c'était un vampire. Un vampire qui m'avait promis tant et m'avait donné si peu. Ah l'amour. Chose horrible et malheuresement universelle! Je n'y croyais pas, j'avais en apparence dix-huit ans, en réalité dix-neuf et j'étais déjà marié et immortel. Edward ? Ooh que oui je l'aimais, à la folie même, mais lui semblait ne plus me regarder pareil depuis que je m'étais transphomer, et puis Jacob, MON Jacob.. Il me manquait tant ! Je n'avais plus même le droit de l'apercevoir, mon état mental ainsi que physique me l'empêchant. J'étais devenue une de ses sangsues comme MON Jacob se plaisait tant à le dire...Ses cheveux qu'il avait laissé pousser pour moi, parce que je les appréciait tant sous cette forme...Son odeur pourtant non enivrante, qui répugnait mon cher Edward..brûlait à présent ma mémoire, je n'en pouvais plus de supporter ce vide béant qui me talonnait sans que je puisse m'arrêter pour reprendre mon souffle. Je n'irai pas jusqu'à dire que la cicatrice de maintenant et la cicatrice qui m'avait été terreur lorsque Edward m'avait quitté étaient même..mais elles se ressemblaient dangereusement. A ce que je m'en veux d'être devenue une buveuse de sang qui ne peut se retenir devant un innocent... Bien que je m'étais jurée d'être différente, je m'étais convaincu que c'était le bon choix, j'avais fait mine de ne jamais avoir hésité. Et pourtant, il était maintenant bine tard pour faire marche arrière. J'avais voulu me convaincre que je ne regretterais rien de ma vie passé, mais c'était faux. Jacob, Charlie, Renée.. Je commençais même pas regretter Mike, Jessica et tous ces autres que j'avais renié, m'inventant des études en Alaska pour enfaite fuir à grand pas mon humanité. J'avais rayé à jamais de ma vie celui que j'aimais pour devenir une abominable sangsue avec une autre, que j'aimais de moins en moins. Edward, mon Edward Cullen, celui de mes rêves les plus fou se révélait sous un autre jour, Ooh dieu que je l'aimais, mais je n'étais plus sur que le prix en vaille la chandelle !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • L'histoire qui n'en finit pas •   

Revenir en haut Aller en bas
 
• L'histoire qui n'en finit pas •
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Pour l'histoire
» Haiti : Cazal une ville , une histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blondie'Z Attitude :: HORS JEU :: Jeux-
Sauter vers: